ArT errOriste

L’errorisme vient du mot erreur. Le concept d’errorisme nous vient d’Argentine..C’est un mélange réjouissant d’activisme urbain, de performances frondeuses, de théâtre de rue et de chômage heureux. Le système considérant que toute personne ne le respectant pas ou ne rentrant pas dans le moule est une erreur, les militants erroristes acceptent et revendiquent ce rejet de leur comportement par le système.

1. L’Errorisme base son action sur l’idée que l’erreur est le principe ordonnateur de la réalité.
2. L’Errorisme est une philosophie trompeuse, un rituel de la négation, une organisation désorganisée. Le quiproquo comme perfection, l’erreur comme réussite.
3. Le champ d’action de l’Errorisme embrasse toutes les pratiques qui tendent vers la libération de l’être humain et du langage.
4. Confusion et surprise – Humour noir et absurde sont les outils préférés des Erroristes.
5. Les lapsus et les actes manqués sont un délice erroriste.
http://www.arterroriste.eu/

Anne-James Chaton

Anne-James Chaton a publié plusieurs livres aux éditions Al Dante et a rejoint le label allemand Raster-Noton en 2011 avec Événements 09 puis Décade publié en 2012. Il a donné de nombreuses performances en France et à l’étranger. Il a travaillé avec le groupe de postrock hollandais The Ex et publié un album, Le Journaliste (2008), avec le guitariste anglais Andy Moor avec lequel il développe depuis 2011 la série Tansfer, projet de quatre 45T dont l’album est paru en 2013 sur le label hollandais Unsounds. Il a collaboré aux albums Unitxt (2008) et Univrs (2011) de l’artiste allemand Carsten Nicolaï aka Alva Noto. En janvier 2009, il a créé le trio Décade, avec Andy Moor et Alva Noto. Il a également créé les pièces Black Monodie, avec Philippe Menard pour la 64e édition du festival d’Avignon, et Le cas Gage, ou les aventures de Phinéas en Amérique avec le chorégraphe Sylvain Prunenec, pièce qui sera créée à l’occasion de l’édition 2013 du festival Uzès Danse à Uzès. En 2013, il a créé le projet Guitar Poetry Tour avec Andy Moor et le guitariste du groupe Sonic Youth Thurston Moore.

http://aj.chaton.free.fr/

Cyrille Martinez

(®Pauline Abascal)

 

Cyrille MARTINEZ est né en 1972. Depuis 2000, il a donné de nombreuses lectures et performances en France et à l’étranger. Il a collaboré à des revues de poésie. Il a monté deux groupes de reprises : Jaune Sous-Marin et FrancePo. A ce jour sa bibliographie compte quatre livres : Deux jeunes artistes au chômage (Buchet-Chastel, collection Qui Vive , 2011), Chanson de France (Al Dante, 2010),  Bibliographies : Premiers ministres et présidents de la République (Al Dante, 2008) L’enlèvement de Bill Clinton (400 coups/L’instant même, 2008). A paraître en mars 2014 : Musique rapide et lente ((Buchet-Chastel, collection Qui Vive).
« La fiction chez lui produit un effet théorique : elle observe et montre l’ « art » qui artifie nos actuelles poésies, le montre informant les vies ». Christophe Hanna, in Art 21.

Lorenzo Menoud

Poète & philosophe né en 1961 à Genève.
A écrit un livre sur la fiction paru aux éditions Vrin (2005).
Contribue régulièrement aux revues Doc(k)s, la revue x, Boxon,T.A.P.I.N ainsi qu’au Cahier Critique de Poésie.
Il expose également de la poésie concrète/visuelle & réalise des films, des installations et des performances. Voir son site :
http://www.serialpoet.eu/

poesie is a rose is a rose, 2004

Andy Moor

Andy Moor (né en 1962) est un musicien expérimental connu notamment pour être guitariste au sein du collectif punk néerlandais The Ex et du groupe britannique Dog Faced Hermans. En 1996, avec Leonid Soybelman, Tony Buck et Joe Williamson, il a fondé Kletka Red et en 2001, le label expérimental Unsounds en compagnie de la designer et photographe Isabelle Vigier et du compositeur Yannis Kyriakides.

Andy Moor est né à Londres. Son parcours de musicien a débuté à Édimbourg au sein de Dog Faced Hermans, groupe mêlant influences post-punk, musiques traditionnelles et improvisation.

En 1990, sur l’invitation de The Ex, il s’est établi aux Pays Bas. En 2008, il a participé au film « Roll Up Your Sleeves », de Dylan Haskins.

En compagnie de Terrie Hessels, autre guitariste de The Ex, il collabore au quartet Lean Left avec Ken Vandermark et Paal Nilssen Love. Il est également actif dans de nombreux autres projets, en duo avec notamment le poète sonore Anne-James Chaton, DJ /rupture, Colin Mclean ou Christine Abdelnour-Sehnaoui.
http://www.theex.nl/news.html

Pierre Soletti

Pierre Soletti écrit, publie, dessine, peint, bidouille des sons, notamment avec le duo facteur cheval, bricole des trucs qui ne sont pas faits pour marcher droit. Intervient régulièrement en milieu scolaire et en bibliothèque… on l’a vu du côté de l’armée noire… dans le grand nord… ou lors de lectures dans divers festivals (Les Pérégrinations, ActOral, Voix de la Méditerranée, Micro festival de Montpellier, Festival international des poésies actuelles de Cordes-sur-ciel, Festival international de poésie en Rhône Alpes, Moments poétiques (Théâtre d’Aurillac), etc.) Il concocte des expositions, fabrique de la parole sur les murs des musées ou des galeries (&cætera, Musée de L’abbaye à Saint-Claude, du 8 octobre au 10 novembre 2012; Galerie Le Neuf à Lodève, du 16 au 21 juillet 2013; A vous de voir (écriture + performance avec le musicien Eric Segovia), Musée Ingres à Montauban, mars 2013) ou se projette sur les murs d’espace plus ou moins dédiés à la culture ou à l’art: Copeaux&sie avec le sculpteur Nobert Joblin, Espace Niel, Mairie de Toulouse, 2012 ou encore 24 secondes de poésie pure avec la plasticienne Emmanuelle Winsberg, Château de Gaujac…

(Photo DDM, Thierry Bordas)
http://www.pierresoletti.fr/

Frédérique Soumagne

Frédérique Soumagne, auteur, s’intéresse d’abord à la langue (et à toutes), cherche à l’ouvrir pour en découvrir les mécanismes – mathématique de la langue, physique de la langue, chimie, et mouvements, et musique – la langue comme animal et comme machine.
Tire de cette recherche des textes à lire en silence (revues, livres) et d’autres, écrits au plus près de la parole, destinés à être mis en voix et en corps, qu’elle donne régulièrement à entendre dans des lectures publiques.
Bibliographie sélective :
Les déliquescences de Tata Reinette, Les éditions [o], 2008
Extrait de la grande liste des personnes que j’ai rencontrées au moins une fois dans ma vie, Dernier Télégramme, 2013.