Stéphanie Eligert

Stéphie

Née en 1974, dans le Doubs et vit actuellement à Paris.
Après des études supérieures de lettres modernes à Besançon, puis poursuivies à Paris (au laboratoire de théorie du texte de Jussieu), Stéphanie Eligert s’oriente vers la critique littéraire et les formes fines et expérimentales ouvertes par Roland Barthes. La lecture des textes – en particulier issus de la poésie contemporaine – fournit matière à diverses explorations où la dimension sensible du texte est fondamentale (impressions brutes provoquées par la typographie, la tonalité de l’écriture, etc.). Cette dimension sensible, qui fut radicalisée par la découverte éblouie de La Recherche de Proust, la conduit ensuite à questionner, au travers de divers articles et textes effleurant la forme romanesque, la relation entre l’écriture et la sensation immédiate du réel. Depuis lors, en plus de textes de critique et théorie littéraire, Stéphanie Eligert travaille le cœur immanent de tout percept : la sensibilité au temps qu’il fait, à l’atmosphère et aux formes subtiles qu’elle produit sans cesse, les nuages.

Articles publiés dans La Revue des livres, Nioques, Nu(e), Sitaudis.fr, Vacarme, Java, Lignes, Il particolare, les Cahiers critiques de poésie, etc. A postfacé l’anthologie de poésie concrète Doc(k)s, Mode d’emploi (Editions Al Dante)

Comments are closed.