Till Roeskens

ball-trap_projet_avant-programme_bp____________________________________________________________________________________

 

Amateur de géographie appliquée, Till Roeskens appartient à la famille des artistes-explorateurs. Son travail se développe dans la rencontre avec un territoire donné et ceux qui tentent d’y tracer leurs chemins. Ce qu’il ramène de ses errances, que ce soit sous la forme d’un livre, d’un film vidéo, d’une conférence-diaporama ou autres formes légères, ne se voudrait jamais un simple rapport, mais une invitation à l’exercice du regard, un questionnement permanent sur ce qu’il est possible de saisir de l’infinie complexité du monde. Ses «tentatives de s’orienter» s’élaborent avec le souci récurrent de toucher un public non averti et de rendre les personnes rencontrées co-auteurs de l’oeuvre.
«Pour aller où tu ne sais pas, va par où tu ne sais pas.» (Saint-Jean de la Croix)
« S’il fallait choisir un mot pour introduire à l’oeuvre de Till Roeskens, celui de déplacement, entendu dans toutes ses significations, conviendrait le mieux. (…) Relatant son exploration des labyrinthes dessinés par des enchaînements imprévisibles de rencontres, suscitant parfois la participation active de ses partenaires, ses « récits d’aventure » ponctués de courts-circuits entre le proche et le lointain, la réalité et la fiction rendent alors sensible une humanité des lieux périphériques de telle sorte que se révèle sous la banalité quotidienne l’extrême singularité des existences particulières. »
Paul Guérin, CEAAC Strasbourg 2005

Publications :
A propos de quelques points dans l’espace, al dante 2014

http://documentsdartistes.org/artistes/roeskens/repro.html

http://documentsdartistes.org/artistes/roeskens/repro2-6.html

 

Comments are closed.