# Po&Phi

Po&Phi_affiche_03_site

Du 5 au 30 mars 2013, dans le cadre du Printemps des Poètes, et de journées de formation professionnelle de l’Éducation Nationale sur le thème « Poésie et philosophie », PAN! propose

Po&Phi   pour explorer les relations  entre la philosophie et les écritures poétiques contemporaines.

Po&Phi  fait se rencontrer la poésie et la philosophie à travers des lectures, des performances et des conférences.

  • Une série d’interventions à plusieurs voix conçue comme un dispositif de circulation et de transformation de la parole de philosophe (Antonia Soulez), de poètes et philosophes (Christophe Hanna…), de plasticiens-auteurs-performers (Stéphane Bérard, Charles Pennequin…), de performers-philosophes (Robert Cantarella…)… Ou comment la poésie peut ventriloquer la philosophie, ou l’inverse.
  • Une exposition à la galerie Lavitrine, où des auteurs interviennent pour des lectures (Edith Azam,  Marc Perrin…).
  • Au CIAP de l’île de Vassivière, « Faire le Gilles » de Robert Cantarella : une performance réduite à la simple voix qui fait résonner le travail de la pensée deleuzienne dans ses moindres inflexions, dans une région que n’aurait pas reniée l’auteur de  » Mille Plateaux « .

L’association PAN! (Phénomènes Artistiques Non !dendifiés) est née de la conviction que le croisement d’interventions théoriques et de gestes performatifs est la meilleure manière de provoquer la pensée.

Les auteurs invités s’inscrivent tous dans une démarche  visant à faire sortir la poésie et la pensée des bornes étroites de l’espace textuel traditionnel, renouant par là avec les éléments simples qu’elles partagent avec d’autres formes d’expression artistiques : les sons, la voix, les gestes.

Elle organise ce festival en partenariat avec les éditions Dernier Télégramme, l’association LAC&S Lavitrine, l’Artothèque du Limousin et le CIAP de l’île de Vassivière.

Christophe Hanna

(Captation vidéo Claire Belin)

Fonde, en 1995, avec Thibaud Baldacci, Guillaume Meiser, Nicolas Peccoud, la revue-boîte Jeubjeub (1995-1996). Entre dans le comité de rédaction de la revue Nioques en 1998 (jusque 2003). A arrêté la compétition de judo vers l’âge de trente ans pour se consacrer surtout à l’étude du piano (Schubert, Bach, Adams) et au développement de travaux menés au sein du groupe La Rédaction, qu’il a créé en 1997. La Rédaction fournit ponctuellement différentes sortes de rapports d’enquête et de recoupements au sujet de problèmes publics plutôt mal couverts. Ceux-ci prennent parfois la forme de livres (Nos Visages-Flash Ultimes, Al Dante 2007, Valérie par Valérie, Al Dante, 2008), de diaporamas d’ambiance (Sieben Lumpen, 2003), de musiques d’ascenseur (Neuf Petits Silences pour intérieurs, France Culture, 2002), de posters (GUTS, 2002). Par ailleurs, il dirige la collection de théorie littéraire « Forbidden Beach », au sein de la cellule éditoriale Questions Théoriques.

ROBERT CANTARELLA

cantarella-web

 

 

 

 

 

 

 

www.robertcantarella.com

Depuis plusieurs années, Robert Cantarella fait le Gilles, c’est-à-dire qu’il refait les cours de Deleuze avec un système d’oreillettes. Il répète mot pour mot les cours que le philosophe a donnés pendant plusieurs années à Vincennes et à Paris 8. Toutes les intonations, les hésitations, les toux et la pensée qui avance sont redites à l’identique.

Deleuze, une expérience par la voix :

Passer par la voix est un des accès aux sens et à la sensualité, incarnés de façon provisoire, passagère, pendant la durée réelle d’un échange de cours. La théâtralité est réduite à son minimum. Je suis assis, des oreillettes de petits formats me font entendre la voix de Deleuze, je redis ce que j’entends au plus près de la voix d’origine, en refaisant les inflexions, les suspens, et les interventions. Chaque cours est de plus de deux heures.

Robert Cantarella est accompagné du compositeur et interprète (guitare) Alexandre Meyer : né en 1962, membre de divers groupes depuis 1982 : Loupideloupe, les Trois 8, Sentimental Trois 8. Il travaille avec Fred Costa, Frédéric Minière, Xavier Garcia, Heiner Goebbels ; les metteurs en scène Clémentine Baert, Maurice Bénichou, Patrick Bouchain, Robert Cantarella, Véronique Caye, Jean-Paul Delore, Michel Deutsch, Daniel Janneteau, Philippe Minyana, Pascal Rambert, Marie-Christine Soma, Jacques Vincey ; les chorégraphes Odile Duboc, Mathilde Monnier, Julie Nioche, Rachid Ouramdane ; le sculpteur Daniel Buren ; la conteuse Muriel Bloch ; pour France-Culture avec Blandine Masson et Jacques Taroni.

 

 

# !nfos pratiques

Association Pan! (Phénomènes Artistiques Non !dentifiés)
8 rue de Brettes 87000 Limoges
Jean GILBERT : 0677423881
Guillaume MARVIER : 0633612193
http://www.pan-net.fr/blog/
Courriel : contact@pan-net.fr

Association LAC&S Lavitrine
4, rue Raspail 87000 Limoges
(+ 33) 05 55 77 36 26
http://lacs-lavitrine.blogspot.fr/

Centre International d’Art et du Paysage
Île de Vassivière F-87120 Beaumont-du-Lac
Tel. +33(0)5 55 69 27 27
http://www.ciapiledevassiviere.com
Robert Cantarella : « Faire le Gilles » (au CIAP de l’île de Vassivière)

Un bus partira de Limoges le 16 mars à 14h en face du Conseil Régional du Limousin ; retour prévu vers 20h.

Lieux et partenaires

Inscrite dans le cadre du Printemps des poètes, dont le thème est cette année Les voix du poème, la manifestation culturelle Po&Phi se veut un prolongement, mais aussi une réouverture des Nouvelles cartographies poétiques et des États premiers des poèmes. Ces deux dernières manifestations se sont tenues à Limoges, dans les galeries d’art, ainsi qu’au théâtre Expression 7 ce qui a permis d’explorer de nouveaux espaces de rencontres, d’aller à la recherche de nouveaux publics aussi.

 

Cette année Po&Phi ouvre de nouvelles perspectives de rencontres en s’associant à nouveau à l’association LAC&S Lavitrine, au CIAP de l’île Vassivière et en collaborant étroitement avec les Éditions Dernier Télégramme. Notre action s’ancre dans le tissu littéraire, artistique et associatif de la région Limousin : sortir de Limoges, aller à la rencontre de nouveaux publics, de nouveaux acteurs culturels pour donner une dimension et une visibilité plus grande à notre action.

 

La collaboration avec l’Artothèque du Limousin, autour du Festival Scène Grand Écran 2012, La liberté d’en rire, à l’initiative du CNT permet aussi de s’inscrire dans la vitalité artistique de la région.

 

Le partenariat avec la librairie Page et Plume s’impose naturellement, la librairie restant le lieu privilégié de la circulation des textes : une exposition des œuvres des auteurs invités, à la galerie Lavitrine, est une manière de l’affirmer, et de diffuser des écritures parfois minoritaires au plus large public.

 

Enfin, une série de rencontres sont prévues entre Édith Azam, Marc Perrin, des collégiens et lycéens de la région, organisées en partenariat avec le Centre Régional du Livre, dans la suite du travail de sensibilisation des publics scolaires largement mené à l’occasion des Nouvelles cartographies poétiques et des États premiers des poèmes.

 

Ces actions sont directement liées aux buts de l’association. Elles se dérouleront le 14 mars, au collège P. Donzelot et le 15 mars au lycée Les Vaseix (sous réserve).

 

logo ministère culture cpnoir Impression
Logo_CIAP logo_lavitrine pdp_logo2
LogoSofia logo_rvb_300dpi

тιтℓє = ραη
T̶̛̯̝̲̳͓͖̍̾íͯ̽ͥ̈́͂͊̽͝͞҉̫͙̺͉ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕//ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩
P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕//ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕//тιтℓє = ραη
T̶̛̯̝̲̳͓͖̍̾íͯ̽ͥ̈́͂͊̽͝͞҉̫͙̺͉ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕//ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩
P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕//ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕//тιтℓє = ραη
T̶̛̯̝̲̳͓͖̍̾íͯ̽ͥ̈́͂͊̽͝͞҉̫͙̺͉ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕//ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̨̻̱͈̱͎̠͖̜̯̩̬̰̲ͬ̈́̎͗̕ͅä̎ͦ̃ͨͭ͊͊͑͞҉̦̗̟͕͇͚̞̹͕͓̬͖̠̪̫̯͙͍̹n̐̐̃ͣͧͤ҉͏̖̣̯̮̪̘̗̖͈̹̞͔̘!̵̴̨̼͎͚͇̭͐̎̽͋͋ͤ̓̇ͩͦͪ̕P̵̢̪̥̼̮ͦ͊̏͐̀̔̎̊̽̋ͫ͑͑̀̕͠a̷ͨͧͫ̎͊̈́̇͐̉ͧ̑͋͌̕͘͠҉̻̰͖͎̭n̷̵̢̑̎̈̅͗̄͏̪̟̮̪͓̞̪̱̱̜̜̗!͖̝̖̘͚̯̪͙͍̗̈̿͐ͨ̐̀͘
̷̗̭̠̻̺͈̹͍̣̫͙̅̉̃ͮ̇̂P̨̻̱͈̱͎̠͖̜̯̩̬̰̲ͬ̈́̎͗̕ͅä̎ͦ̃ͨͭ͊͊͑͞҉̦̗̟͕͇͚̞̹͕͓̬͖̠̪̫̯͙͍̹n̐̐̃ͣͧͤ҉͏̖̣̯̮̪̘̗̖͈̹̞͔̘!̵̴̨̼͎͚͇̭͐̎̽͋͋ͤ̓̇ͩͦͪ̕P̵̢̪̥̼̮ͦ͊̏͐̀̔̎̊̽̋ͫ͑͑̀̕͠a̷ͨͧͫ̎͊̈́̇͐̉ͧ̑͋͌̕͘͠҉̻̰͖͎̭n̷̵̢̑̎̈̅͗̄͏̪̟̮̪͓̞̪̱̱̜̜̗!͖̝̖̘͚̯̪͙͍̗̈̿͐ͨ̐̀͘
̷̗̭̠̻̺͈̹͍̣̫͙̅̉̃ͮ̇̂P̨̻̱͈̱͎̠͖̜̯̩̬̰̲ͬ̈́̎͗̕ͅä̎ͦ̃ͨͭ͊͊͑͞҉̦̗̟͕͇͚̞̹͕͓̬͖̠̪̫̯͙͍̹n̐̐̃ͣͧͤ҉͏̖̣̯̮̪̘̗̖͈̹̞͔̘!̵̴̨̼͎͚͇̭͐̎̽͋͋ͤ̓̇ͩͦͪ̕P̵̢̪̥̼̮ͦ͊̏͐̀̔̎̊̽̋ͫ͑͑̀̕͠a̷ͨͧͫ̎͊̈́̇͐̉ͧ̑͋͌̕͘͠҉̻̰͖͎̭n̷̵̢̑̎̈̅͗̄͏̪̟̮̪͓̞̪̱̱̜̜̗!͖̝̖̘͚̯̪͙͍̗̈̿͐ͨ̐̀͘
̷̗̭̠̻̺͈̹͍̣̫͙̅̉̃ͮ̇̂P̨̻̱͈̱͎̠͖̜̯̩̬̰̲ͬ̈́̎͗̕ͅä̎ͦ̃ͨͭ͊͊͑͞҉̦̗̟͕͇͚̞̹͕͓̬͖̠̪̫̯͙͍̹n̐̐̃ͣͧͤ҉͏̖̣̯̮̪̘̗̖͈̹̞͔̘!̵̴̨̼͎͚͇̭͐̎̽͋͋ͤ̓̇ͩͦͪ̕P̵̢̪̥̼̮ͦ͊̏͐̀̔̎̊̽̋ͫ͑͑̀̕͠a̷ͨͧͫ̎͊̈́̇͐̉ͧ̑͋͌̕͘͠҉̻̰͖͎̭n̷̵̢̑̎̈̅͗̄͏̪̟̮̪͓̞̪̱̱̜̜̗!͖̝̖̘͚̯̪͙͍̗̈̿͐ͨ̐̀͘
̷̗̭̠̻̺͈̹͍̣̫͙̅̉̃ͮ̇̂P̨̻̱͈̱͎̠͖̜̯̩̬̰̲ͬ̈́̎͗̕ͅä̎ͦ̃ͨͭ͊͊͑͞҉̦̗̟͕͇͚̞̹͕͓̬͖̠̪̫̯͙͍̹n̐̐̃ͣͧͤ҉͏̖̣̯̮̪̘̗̖͈̹̞͔̘!̵̴̨̼͎͚͇̭͐̎̽͋͋ͤ̓̇ͩͦͪ̕P̵̢̪̥̼̮ͦ͊̏͐̀̔̎̊̽̋ͫ͑͑̀̕͠a̷ͨͧͫ̎͊̈́̇͐̉ͧ̑͋͌̕͘͠҉̻̰͖͎̭n̷̵̢̑̎̈̅͗̄͏̪̟̮̪͓̞̪̱̱̜̜̗!͖̝̖̘͚̯̪͙͍̗̈̿͐ͨ̐̀͘
̷̗̭̠̻̺͈̹͍̣̫͙̅̉̃ͮ̇̂P̨̻̱͈̱͎̠͖̜̯̩̬̰̲ͬ̈́̎͗̕ͅä̎ͦ̃ͨͭ͊͊͑͞҉̦̗̟͕͇͚̞̹͕͓̬͖̠̪̫̯͙͍̹n̐̐̃ͣͧͤ҉͏̖̣̯̮̪̘̗̖͈̹̞͔̘!̵̴̨̼͎͚͇̭͐̎̽͋͋ͤ̓̇ͩͦͪ̕P̵̢̪̥̼̮ͦ͊̏͐̀̔̎̊̽̋ͫ͑͑̀̕͠a̷ͨͧͫ̎͊̈́̇͐̉ͧ̑͋͌̕͘͠҉̻̰͖͎̭n̷̵̢̑̎̈̅͗̄͏̪̟̮̪͓̞̪̱̱̜̜̗!͖̝̖̘͚̯̪͙͍̗̈̿͐ͨ̐̀͘
̷̗̭̠̻̺͈̹͍̣̫͙̅̉̃ͮ̇̂
P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕/ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕//ṫ̲̗̙̗̯͔̲̙̎̄̓̐̏̃͜͜͝l̳̳̩̜̰̖͚̆̄ͧͪ̌͟e̶̡̻̟̤ͭ̉̾̊̒͊ ̵̵̜̫̈ͧ͌̽=̢̫̤̠̭̯̤͉͋̈ͬ͢ ̎̃ͮ̈͘҉̩P̵̟̞͚͈̣ͨ̏̓ͯͧ̀̌͞͞ạ̺͕̇n̨͍̫̩̝͑̏̆̿̾̏̈́̕//
̛̳ͨ̏̽̈͐