Négocier #1 – Nancy Murzilli

© Amélie Ferrand

Nancy Murzilli est maîtresse de conférences en littérature française contemporaine à l’Université Paris 8. Ses travaux portent sur la philosophie de la fiction, l’agentivité des pratiques artistiques contemporaines et la critique de la valeur. Elle s’intéresse actuellement aux relations entre la fiction et la mantique et aux formes de négociations qui se jouent dans la pratique du tarot divinatoire. Elle a récemment co-écrit La litérature et les arts. Paroles d’écrivains, Publif@rum, 2019.

Négocier #1 – Anne-Laure Sanchez

Anne-Laure Sanchez est actrice et metteuse-en-scène.
Apres avoir obtenu un Master de Lettres modernes à l’Université Lumières Lyon 2, elle suit une formation d’acteur au Conservatoire d’Avignon sous la direction de Jean-Yves Picq. En tant qu’actrice, elle concentre aujourd’hui son travail sur les nouvelles écritures dramatiques. Elle travaille notamment au sein de la de la Cie Les Desaxés (Lyon), de la Cie La Chambre Noire (Lyon), et de la Cie Banquet d’Avril (Nantes). Elle joue également dans des spectacles qui mêlent théâtre et musique notamment au sein de l’Opéra de Lyon et en collaboration avec le Grame (Centre national de création musicale). Depuis quelques années, elle participe à des travaux d’artistes en tant que performeuse notamment avec le poète et performeur Christophe Hanna. Il s’agit pour elle de mettre à l’épreuve « son savoir-faire » théâtral dans des dispositifs plus singuliers, moins « identifiables » que ceux du théâtre. (Agence de Notation, Centre Pompidou / Le Test, Maison de la Poésie (Paris) / Casting, Macval)
En tant que metteuse-en-scène, en collaboration avec Julio Guerreiro, elle a présenté trois créations au sein du Festival de Caves (festival de création en lieu tout-terrain / souterrain) : Mémoires d’une robe rouge d’après Un Mage en été d’Olivier Cadiot, Le Sommeil de Blanche-Neige d’après Robert Walser et les frères Grimm et L’Amante Anglaise de Marguerite Duras. Dans ces créations, elle explore les rapports fertiles entre fiction et réalité, théâtre et performance. Elle s’intéresse plus particulièrement à la reconstitution du souvenir qu’elle aborde sous l’angle de l’écriture du fragment et du montage. Mobilisée pour un théâtre en prise directe avec le public, elle tente d’inventer des nouveaux rapports avec ce dernier en l’intégrant dans son processus de réflexion et de création.

Négocier #1 – Christophe Hanna

Je suis né en 1970 à Dakar. En France je me suis intéressé et consacré à la musique, aux arts martiaux, puis à la poésie et à l’écriture théorique. Je me suis impliqué dans différents cercles destinés à favoriser les pratiques de ces quatre arts, mais ces temps-ci les deux derniers m’ont le plus occupé. Quand j’écris, je ne fais pas de différence de nature entre poésie et théorie ni entre théorie et exploration de terrains dont mon écriture définit progressivement les contours. Je cherche à rapporter les langages de façon à ce qu’on se comprenne mieux.